Des spectacles de la nature en profondeur de l’espace intérieur

Dans de vastes surfaces en étage, les fenêtres latérales ne suffisent pas toujours à éclairer en profondeur l’espace intérieur en lumière du jour. Et dans le cas du projet ici présenté, le foyer central ne recevait même à l’origine aucune lumière du jour.

Le réaménagement de l’étage de la direction permet à ses occupants de disposer désormais d’une perspective allant d’une façade de fenêtres à l’autre ainsi que dans le foyer, d’un grand mur de lumière LED de plus de 100 m² à éclairage statique ou dynamique pour y jouer des scènes lumineuses très variées.

Cet objet de lumière, généreusement dimensionné confère un caractère noble à l’espace, tout en résolvant élégamment le contraste extrême, inesthétique, entre les zones de clarté, proches des fenêtres et les zones d’ombre, situées au centre.

Il y a vraiment de quoi être un peu envieux : tous ceux travaillant dans ce quinzième étage de la direction d’une entreprise de Coblence ou le visitant peuvent jouir d’une vue fantastique sur un paysage magnifique au confluent du Rhin et de la Moselle.

Lors du réaménagement de l’étage de la direction, les architectes voulaient bien sûr absolument souligner la qualité particulière de cette vue panoramique, mais ils souhaitaient de plus apporter davantage de luminosité et de transparence à tout cet étage. Pour les bureaux situés derrière les fenêtres courant le long de la façade, laissant généreusement entrer la lumière du jour, ce souhait de luminosité ne

posait aucun problème, au contraire de la zone fonctionnelle de desserte, située en profondeur du bâtiment et représentant un véritable défi.

Jörg Wagner (Fries Architekten de Vallendar) précise : « Dans la situation de départ, cette zone servant de foyer, revêtue de boiseries sombres et qui ne recevait aucune lumière du jour était uniquement éclairée par de la lumière artificielle.

» Pour créer une situation similaire à la lumière du jour en profondeur de l’espace intérieur, une section du mur périphérique a été ouverte vers la façade à chacun des quatre points cardinaux, ce qui permet à la lumière naturelle de pénétrer en profondeur dans le bâtiment et d’avoir désormais des références visuelles vers l’extérieur depuis le foyer.

Au lieu de contrecarrer l’impression d’un espace à éclairage naturel par des luminaires individuels installés dans le plafond ou au plafond, les architectes ont développé, en coopération étroite avec Torsten Braun, le planificateur d’éclairage du bureau de Limburg « Die Lichtplaner », une idée toute particulière afin de renforcer cette impression.

Le foyer de l’étage de la direction est désormais éclairé non plus par des luminaires individuels, mais par un mur de lumière aux dimensions généreuses où peuvent se jouer des scènes dynamiques et qui enveloppe un volume créé dans l’espace intérieur d’une surface de base elliptique.

La tisanerie, les copieurs et la salle de serveurs trouvent leur place à l’intérieur de ce volume, le revêtement en verre servant d’écran de projection pour des scènes lumineuses très variées : et il est possible de créer des conditions d’éclairage conformes aux normes dans ce volume spatial sans faire appel à d’autres luminaires.

Derrière le verre composé et une couche constituée d’un film opaque, 60 000 LED au total forment une matrice de pixels dont chaque point est composé d’une LED rouge, verte, bleue et blanche ; une commande DMX permet de régler les LED RVB(B) sur différentes valeurs de couleur et de gradation.

L’utilisateur peut donc choisir s’il veut se servir de ce mur soit en surface à éclairage homogène ou y jouer des images et dessins dynamiques ou statiques à faible résolution... cet objet de lumière déploiera toujours un effet impressionnant quelle que soit son usage. Le mur LED assure l’équilibre entre les surfaces claires, proches des fenêtres et les profondeurs du bâtiment : cet objet de lumière noble qui confère un caractère prestigieux adapté au foyer de l’étage de la direction souhaite la bienvenue aux visiteurs.

Les collaborateurs n’ont pas non plus été oubliés, et ils peuvent profiter de cette surface lumineuse aux dimensions généreuses ; les architectes et les planificateurs souhaitaient que ce mur crée un accent d’inspiration et de détente dans le quotidien du bureau : des scènes lumineuses spéciales ont donc été programmées et mémorisées ; un écran tactile ou un ordinateur de commande permettent de les appeler en fonction de la forme du jour et de l’humeur.

Quelques-unes de ces scènes invoquent des phénomènes naturels et paysages familiers : les collaborateurs ont le choix entre des nuages passant dans un ciel bleu, des vagues maritimes ou un désert, mais aussi la « vue sur la Moselle ». Torsten Braun, le planificateur d’éclairage précise : « À travers ces scènes lumineuses, nous voulions évoquer des images concrètes de la nature déclenchant des associations positives ; les LED du mur tournant dans des anneaux horizontaux, il était possible de simuler parfaitement la stratification horizontale des couleurs dans de vastes paysages. »

Mais la surface peut aussi bien briller de manière homogène dans une seule température de couleur ; l’utilisateur pouvant librement choisir entre un bleu froid, un orange chaud ou un ton blanc selon ses préférences du moment. Au cours de la journée, un changement automatique en douceur peut être activé pour de nombreuses scènes lumineuses en établissant un lien vers la lumière dynamique du ciel devant les fenêtres du quinzième étage.

Informations sur le projet

  1. Projet:
    Solution spécifique destinée à un étage de la direction sous forme d’un mur de lumière LED pour y jouer des scènes lumineuses statiques et dynamiques
  2. Architecture:
    Fries Architekten, Vallendar (Dipl.-Ing. (FH) Architektur Jörg Wagner), http://fries-architekten.de 
  3. Étude d’éclairage:
    Die Lichtplaner, Büro Limburg/Staffel (Torsten Braun), www.lichtplaner.com