Mettre l'accent sur l'efficacité énergétique et l’utilisation consciencieuse des ressources a toujours été dans l’ADN de TRILUX. Alors que les questions environnementales deviennent aujourd’hui de plus en plus importantes, nous continuons à suivre ce principe. Par exemple, nous cherchons de nouvelles manières d'évaluer notre utilisation des ressources et d’utiliser les produits, en particulier en fin de vie ; nous développons également de nouveaux matériaux et de nouveaux processus. C'est pour cette raison que TRILUX fait partie du projet de recherche européen Repro-Light, mené ces trois dernières années par un consortium de partenaires de l'industrie de l'éclairage. Nos recherches ont contribué à rendre l'éclairage encore plus écologique et ont fourni des résultats surprenants.

Dans le cadre de ce projet de recherche, TRILUX a analysé la durabilité et l'économie circulaire des luminaires. Pour y parvenir, une évaluation environnementale du cycle de vie d'un luminaire-type a été réalisée, afin de quantifier l'impact environnemental du produit sur son cycle de vie, incluant également son élimination. L’étude a porté sur la consommation d'énergie lors du processus de production et de son utilisation, ainsi que sur les matériaux utilisés. Une attention particulière a été portée aux matériaux ADP les plus précieux (ADP, Abiotic Depletion Potential, potentiel d'épuisement des ressources non renouvelables) ainsi qu'au cuivre, à l'acier et au plastique.

Sauvegarder les matériaux ADP

À ce stade, deux pistes d'amélioration sont évidentes : utiliser le moins possible de matériaux et favoriser les matériaux recyclés au lieu de matériaux neufs. L'acier et le cuivre des luminaires TRILUX contiennent déjà des éléments recyclés. Nous concevons également des luminaires dotés d’une longue durée de vie, afin que le processus de production ne soit pas renouvelé trop souvent. Notre solution a été de concevoir un produit optimisé, qui préserve les matériaux et notamment les plus précieux. Comme les modules LED représentent la principale contribution à l’ADP, nous avons abordé ce point de deux manières. Les LED ont d’abord été remplacées par des modules sans fil de liaison en or, car l'or contenu dans les LED standard représente une grande partie du total de l’ADP. Ensuite, le module LED est devenu plus mince, ce qui réduit les besoins en différents matériaux dont le cuivre. Nous avons ainsi baissé de 61 % l’utilisation de matériaux ADP.

Rendre les luminaires réparables parait une bonne idée, mais ce n'est pas le cas

La question de la réparabilité est étroitement liée à la durabilité et à l’économie circulaire. Avec les luminaires LED, ce sujet réserve quelques surprises. S'il peut sembler logique de concevoir des luminaires dans lesquels le module LED peut être remplacé, ce n'est pas toujours l'option la plus écologique. La raison se trouve dans les particularités de sa fabrication. Les luminaires réparables nécessitent des modifications comme des connecteurs supplémentaires qui augmentent le nombre total d'éléments ADP supplémentaires. Les données du SAV de TRILUX mettent en évidence que moins de 0,25 % de tous les luminaires tombent en panne pendant leur durée de vie nominale à cause d'un module LED défectueux. Si l'on garde cela à l'esprit et que l’on considère que les deux types de luminaires peuvent être recyclés, il devient évident qu'il n'est pas souhaitable de rendre tous les luminaires réparables à titre préventif en utilisant des composants ADP supplémentaires.

Toujours très important: économiser de l'énergie

Même si l'utilisation consciencieuse et durable des matériaux est très importante, nos recherches démontrent que la consommation d’électricité pendant le fonctionnement du luminaire a de loin l'impact le plus important sur l'environnement. Elle représente 99 % de l'énergie consommée pendant tout le cycle de vie d'un luminaire. Par conséquent, il est particulièrement pertinent d’améliorer l’efficacité énergétique des luminaires. Et pour renforcer encore davantage l'efficacité énergétique d’une installation d’éclairage, l’impact positif des systèmes de gestion d’éclairage doit également être pris en compte.

Télécharger information Repro-Light (anglais)